Ganesha Yoga

56 570 Locmiquélic

©2019 par Ganesha Yoga. 

Rechercher
  • Aurélie

Yoga et Sport de haut niveau

Mis à jour : 30 sept 2019


Des noms ? LeBron James, Novak Djokovic, Jonny Wilkinson, Tiger Woods et même Die Mannschaft avec Juergen Klinsman.

Ces personnes ont intégré le yoga dans leur entraînement.




Le sport pratiqué de manière intensive peut altérer et fatiguer le corps. Ainsi, les performances diminuent et les blessures surviennent.

Le sportif de haut niveau muscle une région, une chaîne, de manière spécifique. Le travail se fait souvent de manière asymétrique et répétitive avec intensité. Ici, le muscle se contracte en perdant grandement de la mobilité. De surcroît, le corps perd de la flexibilité.

Quand vous travaillez régulièrement avec intensité une partie de corps dans un mouvement répétitif, le reste du corps ne progresse pas, et cela provoque irrémédiablement un déséquilibre postural.



Qu’apporte le yoga ?


La pratique régulière du yoga permettra d’amener force et souplesse, équilibre et fluidité tant dans le mouvement que dans la respiration. Au fur et à mesure, le sportif approfondit sa persévérance face à l’exercice.




L’accent est souvent mis sur l’alignement du corps. Point central: la colonne vertébrale dans son renforcement et son assouplissement. La région lombaire se renforce et la sangle abdominale est activée dans sa profondeur. Le haut du dos se dénoue pour gagner en ouverture et stabilité.


Le tapis de yoga est une source de récupération physique et mentale. Les tensions se relâchent.


Que ce soit sur deux pieds ou un pied, l’équilibre est travaillé, ce qui permet d’améliorer efficacement les qualités proprioceptives de l’individu: le cerveau ajuste plus finement la posture corporelle avec les mouvements dans l’espace.


Le sportif est amené à synchroniser mouvement et respiration, dans un alignement précis et une conscience des muscles en action. Ici, la concentration s’avère cruciale et se développe au fur et à mesure des pratiques sur le Tapis. L’énergie est canalisée pour devenir un élément constructif à la performance physique et mentale.


Le souffle est travaillé de manière continue, voire spécifique, on optimise ainsi les performances, les pranayamas développent la respiration fluide et profonde, la capacité pulmonaire est davantage exploitée.


Meilleure connaissance de soi et tout particulièrement de son corps. Le sportif a accès au gré des pratiques à l’écoute de son corps dans ses besoins, ses aptitudes du moment. Ainsi, il gère mieux son effort pour envisager des objectifs à long terme.


Le yoga peut être pratiqué à divers moments: avant ou après entraînement, avant ou après compétition. Il est à noter que la pratique post activité aide à réoxygéner les tissus musculaires mis sous tension, rallonger les fibres, tout cela en vue d’éviter les risques de blessures.


Plus le travail est régulier, plus le sportif a accès à une connaissance de soi fine. Il a accès à son intérieur sans jugement. Observer un élément physique ou mental sans apporter un jugement positif ou négatif. Par ailleurs, l’intériorisation amène la concentration mais également à la non comparaison: être seulement avec soi et rien qu’avec soi. Au fur et à mesure, la connexion du groupe se fait de manière plus subtile.

C’est une question d’Expérience !





#yogasporthautniveau #performanceathlétique #viemouvement #visualisationpositive #yogacréerlechangement #proprioception #alignementpostural

3 vues