Rechercher
  • Aurélie

Osons écouter ! Osons le silence !



Qui n’a jamais pensé à sa réponse quand son interlocuteur n’avait même pas encore terminé sa phrase ? Qui n’a jamais fait semblant d’écouter ?


Pourquoi fait-on cela ? Pour combler un vide que pourrait installer le silence ou une absence de réponse rapide et instantanée. Pourquoi vouloir absolument répondre ? Le silence ne serait-il pas déjà une réponse ?

En effet, le silence est un accueil de l’autre et de soi dans un même instant. Le silence donne accès à la profondeur de ce qui se dit avec ou sans mot dans l’instant d’une rencontre.


On prépare notre réponse car finalement quand on écoute l’autre on s’écoute soi-même.

« Ah oui, ça m’est déjà arrivé ! » , « Ah oui, moi aussi ça me fait pareil » , « Attends, je crois que mon oncle a vécu un truc semblable » ou bien « je sais ce dont tu as besoin, je vais te donner ma solution ».


Tout ce dialogue intérieur véhicule beaucoup d’informations sur notre état d’esprit, nos émotions, notre rapport à l’autre.


On démontre sûrement ainsi que nous aussi nous sommes dans la souffrance, la douleur, l’incompréhension. Que nous aussi nous vivons des choses. Ou alors que nous sommes des sauveurs, on peut tout contrôler, même nos réponses !


Préparer notre réponse est-ce vraiment laisser l’occasion à la réponse adaptée aux propos d’autrui de venir à nous avec spontanéité et vérité ?


Vous êtes-il déjà arrivé la situation inverse ? Ainsi, vous parlez et une réponse de votre interlocuteur vous coupe dans vote élan, le flot de vos pensées est coupé. Vous n’avez pas pu aller jusqu’au bout de vos idées. Parfois, nous avons juste besoin d’être entendu et non d’obtenir des réponses. La réponse ne serait-elle pas déjà et seulement dans l’accueil ?


Vos oreilles sont comme des bras ouverts à ce qui se passe, sans attente, sans jugement. Juste être là !


Ecouter s’avère être cette présence pleine et complète face à autrui. Ecouter c’est accueillir ce qu’il est sur le moment et ce que je suis sur le moment . Je place mon attention, je prends conscience de ce qui se joue sans préméditer, sans prévoir.


Ecouter la parole d’autrui c’est autant donner notre présence que recevoir ce qui est dit ou non. Là se joue l’enjeu d’une attitude ancrée et ouverte.



Plus j’observe mon écoute, plus je me rends compte que le jugement est très rapide. Une parole sort et là « il a raison », « je n’avais pas pensé à cela», « ah, ce n’est pas clair, il faut que je lui demande… ».


Observer nos modes de fonctionnement, c’est prendre de la distance, c’est prendre conscience, c’est finalement devenir témoin de nos automatismes et s’ouvrir à une autre possibilité d’être. Je ne juge pas le fait que je juge ;) Mais je sais que je souhaite être davantage dans une présence d’écoute et je deviens l'observatrice de mon écoute. Ainsi, je suis plus présente à moi et donc à l’autre. J’apprends de ce que l’autre dit. Je deviens riche de ce qui se passe. Je me nourris de l’échange.


L’écoute se place dans une posture de lâcher prise, je laisse le moment se dérouler sans le contrôler pour me laisser traverser et en lâchant toute intention face à ce qui se passe. Il est plus aisé de le faire avec des personnes avec lesquelles nous avons moins d’affect peut-être. Avec notre compagnon, facile ou non ? Avec nos enfants ? Au travail ? Avec nos parents?

Rien n’est fixe, mais il y a matière à observer !


Je nous/vous conseille de repérer que l’écoute n’est pas aisée quand nous sommes fatigués ou tendus. Nous le savons tous, quand nous ne sommes pas bien ni dans notre corps ni dans notre tête, nous ne pourrons pas bien écouter. Ayons l’honnêteté de le dire et de se le dire !


Plus je médite, plus je suis présente au présent. Plus je médite, plus je suis vraiment là avec moi et donc avec l’autre. Plus je médite, plus le présent est une opportunité d’être complète et silencieuse.



Avez-vous peur du silence ? Depuis tout le temps ? Vous arrive-t-il de vouloir ne rien entendre, entendre juste votre coeur battre, juste le ressac des vagues, juste votre respiration et le vent dans les arbres? Ou cela vous met-il mal à l’aise?

Besoin de son, de bruit, comme symbole de vie par exemple. Il y a quelques années, j’avais une télévision que j’allumais quand je rentrais seule chez moi. Remplir le vide qui me plombait, remplir le vide de ma solitude. Depuis je n’ai plus de TV, quel bonheur d’avoir fait ce choix ! Je fais le choix d’une énergie positive chez moi et en moi. Je crée l’atmosphère que je veux.


Je m’égare peut être un peu, mais observez surtout chez vous quel son, quel bruit il s'y trouve. Je ferai la différence d’ailleurs entre bruit et son. Pour ma part, moins de bruit et plus de son. J’aime la musique, j’adore la musique, elle est harmonie. Je la vis au quotidien dans mon corps, dans mon souffle. Alors oui, je fais le choix d’être en musique selon mes envies du moment. Et il nous est tous arrivé un jour d’avoir déjà la musique en nous. Je trouve cela magique ! Alors soyez votre propre musique, suivez votre rythme intérieur, dansez dans votre salon !


J’étais partie sur le silence... Depuis que j’ai compris ce que représentait pour moi avant le silence, j’ai pu avoir accès, grâce à l’expérience de la méditation, à un silence régénérant plein de joie et de créativité. Aucune préoccupation extérieure mais un silence nourrissant. Prendre le temps de se poser et écouter notre silence, ou au moins d’être en silence, c’est comme revitalisant.


Puis nous pouvons même être en silence dans un vacarme ambiant ! Alors, là, pour ma part, il faut vraiment que je sois concentrée et ancrée, pour ne pas être déstabilisée face au tohu bohu.



Prenez le temps de savoir ce que représente pour vous le Silence ? Notez-le ! Notez également ce qu’est l’Ecoute ? Observez les changements depuis que vous êtes petits. Et surtout observez, écrivez comment vous avez envie de vous sentir et demandez-vous si le silence et la véritable écoute de soi et de l’autre ne pourraient pas être une étape vers votre bien-être.


Prenez des temps de silence ! Fermez les portes et accédez à votre essentiel, à vous même.

Dans votre famille, à votre travail , comment écoutez-vous ? Comment êtes-vous écouté ?


Plus vous serez dans votre silence,

ancré dans votre présence,

plus vous aurez accès à la vérité de votre coeur.


#méditation #écoutersonsilence #observersonexpérience

0 vue

Ganesha Yoga

56 570 Locmiquélic

©2019 par Ganesha Yoga.